Retour à tous les messages

Le premier bateau électrique à foils réussit les tests de sécurité et de bruit les plus stricts au monde

Le premier d'une nouvelle race de transport maritime a passé avec succès l'un des tests de bateaux de plaisance les plus rigoureux au monde, mené par les autorités suisses à Lucerne, mardi dernier.

Candela Seven est le premier hydroptère électrique au monde à entrer sur le marché et, à ce titre, il a dû passer une série d'essais pour satisfaire aux normes suisses en matière de sécurité, de bruit et d'émissions.

Par rapport à la certification CE à laquelle tous les bateaux de l'UE doivent se conformer, la réglementation suisse est plus stricte. Les lacs d'alpage servent de réservoirs d'eau potable et sont rigoureusement protégés. Le seuil de bruit, de pollution et de déversement d'hydrocarbures est plus bas que dans le reste de l'Europe.

Pour vérifier si ce nouveau bateau pouvait être utilisé en toute sécurité sur les lacs suisses, les autorités ont essayé de provoquer le Seven à foils en effectuant des virages serrés à pleine vitesse. En vain - contrairement aux autres bateaux, le Seven possède un cerveau : un ordinateur de vol qui ajuste automatiquement les hydrofoils sous le bateau, maintenant l'embarcation artificiellement stable dans les vents et les vagues, même si elle est provoquée.

Candela Seven a passé tous les tests avec brio. Il va sans dire que le test d'émission s'est bien déroulé pour le bateau électrique. Mais la catégorie dans laquelle le Seven a vraiment surpassé les bateaux conventionnels est celle de la mesure du bruit. Sur l'échelle logarithmique des décibels, une augmentation de 3 dB représente un doublement de l'intensité sonore. Pour réussir le test, un bateau ne peut pas être plus bruyant que 72 dB. Candela Seven est passé silencieusement devant la bouée enregistreuse, qui n'a capté que 65 dB, soit l'intensité sonore d'une conversation normale.

"C'est l'un des bateaux les plus silencieux jamais testés en Suisse", a déclaré Christian Vogel, concessionnaire suisse et responsable de l'homologation.

"Le bruit est en fait un problème pour de nombreux bateaux importés. Souvent, nous devons reconstruire les moteurs avec de nouveaux silencieux plus perfectionnés pour passer le test", a-t-il ajouté.

L'homologation est le feu vert dont le bateau à foils électrique de fabrication suédoise a besoin pour entrer sur le marché suisse. Ce bateau révolutionnaire est déjà le bateau électrique haut de gamme le plus vendu en Europe, grâce à sa grande autonomie à haute vitesse. Les hydrofoils soulèvent le bateau au-dessus de l'eau, minimisant ainsi la résistance de la coque et améliorant l'autonomie d'un facteur trois par rapport aux autres bateaux électriques.

"Le Candela Seven est une véritable révolution pour la navigation de plaisance. Pour la première fois, on peut aller loin et vite avec un bateau électrique. La conduite est fantastique, vous survolez les vagues au lieu de les heurter. Et on ne peut pas vraiment avoir le mal de mer à bord", a déclaré M. Vogel.