A propos de nous

Notre objectif ultime est d'accélérer la transition vers des lacs et des océans sans combustibles fossiles.
Un bateau à essence traditionnel de 7,5 m consomme environ 15 fois plus de carburant qu'une voiture familiale, laissant une lourde empreinte sur notre planète. Si l'on multiplie ce chiffre par le nombre de navires et de bateaux en mer dans le monde entier, il est facile de comprendre que le concept des bateaux traditionnels à moteur à combustion n'est tout simplement pas viable.

Notre objectif est de repenser l'efficacité du transport maritime afin de repousser radicalement les limites de performance des bateaux et navires électriques.
Chez Candela, nous avons à cœur de faire quelque chose de bien pour la planète et toutes ses espèces. Issus de 20 pays différents, nous partageons la conviction que la gentillesse, associée à des connaissances scientifiques approfondies, a un pouvoir révolutionnaire.

c8 viggo lundberg 31 X3 (1)

A propos de l'entreprise

Candela a été fondée en 2014 par Gustav Hasselskog. Déterminé à trouver des moyens de fabriquer des bateaux électriques offrant à la fois autonomie et vitesse, il a réuni un groupe de travail composé de certains des meilleurs experts mondiaux en matière de modélisation dynamique, de conception de matériel, d'hydrodynamique, de théorie du contrôle, d'apprentissage automatique, de traitement d'images et de signaux, d'ingénierie structurelle et de machines électriques.

La mission : fabriquer un bateau électrique plus performant que ses concurrents à énergie fossile.

Fin 2016, un prototype grandeur nature a été mis à l'eau, atteignant l'objectif de plus de 50 milles nautiques par charge à une vitesse de 22 nœuds.

La production en série du premier hydroptère électrique au monde a débuté en 2019.

En 2020, le Candela C-7 est devenu le bateau électrique le plus vendu en Europe.

Les initiés de l'électrification

Gustav Hasselskog
explique les raisons qui l'ont poussé à
fonder Candela.

image 373

Questions/Réponses
Par Gustav HasselskogCEOchez Candela

Quelle a été l'avancée la plus importante lors du développement du premier bateau, le C-7 ?

Faire fonctionner le système de contrôle. Un hydroptère électrique est intrinsèquement instable, ce qui signifie qu'il ne peut pas voler à moins qu'un ordinateur n'ajuste continuellement les hydroptères. Cinq années de recherche et développement ont été nécessaires pour mettre au point l'ensemble des capteurs, le matériel et les logiciels qui permettent d'obtenir un vol fluide, stable et sûr. Le premier vol a été magique.

Quel est, selon vous, le plus grand obstacle qu'il reste à Candela ?

Notre principal défi est d'augmenter la production et de ramener les coûts de production au niveau de ceux des bateaux conventionnels utilisant des combustibles fossiles. Et accélérer la production. Candela Seven est le bateau électrique le plus vendu sur le marché européen, et nous sommes actuellement limités par la production, et non par la demande.

Que pouvons-nous attendre de Candela à l'avenir ?

Nous continuerons à mener l'électrification en mer, à lancer de nouveaux modèles et à nous aventurer dans les transports publics. Notre ferry P-12 pour la ville de Stockholm changera la donne en matière de transport maritime électrique grâce à sa grande autonomie, sa vitesse élevée, son absence de sillage et son faible coût. Dans dix ans, les ferries à foils seront monnaie courante sur nos voies navigables.

Qu'est-ce qui vous enthousiasme le plus dans les produits et les technologies de Candela ?

Il existe enfin une alternative électrique supérieure aux bateaux à carburant fossile qui consomment beaucoup d'essence. Nous avons créé le premier bateau électrique sans compromis : rapide, doté d'une grande autonomie et agréable à conduire. Mais aussi 95% moins cher à exploiter, totalement silencieux et ne créant aucun sillage.rnrnNotre technologie d'hydroptère permet aux gens d'explorer les magnifiques voies navigables de la planète sans nuire à ces écosystèmes fragiles ni les polluer. À plus grande échelle, nous pensons que notre technologie d'hydroptère électrique jouera un rôle important dans la réduction des émissions dues au transport maritime. Il s'agit là d'un élément clé pour atteindre les objectifs de durabilité des Nations unies, à savoir zéro émission nette d'ici à 2050.

Horizon

Redéfinir les transports urbains par voie d'eau

L'ouverture de nos voies navigables à des transports publics rapides et non polluants va révolutionner les déplacements urbains. Notre navire innovant P-12 est le premier navire navette électrique à grande vitesse et à longue portée au monde. Naviguant à plus de 20 nœuds sur des hydrofoils contrôlés par ordinateur, il consomme 80 % d'énergie en moins que les navires conventionnels.